vendredi 25 novembre 2011

Soirée aux Filles de Paris le 24/11/11 : photos, vidéo, interview

Pole connexion s'est rendu à la soirée de présentation de la bande originale du court-métrage musical SALAMMBÔ, ce jeudi 24 novembre au bar-club "Les Filles de Paris".
Tout d'abord, Florence Lëon et ses musiciens nous ont présenté leur nouvel album électro-acoustique pop/trip-hop "Ora's trip", puis nous avons eu droit à la prestation pole dance tant attendue de Laurence Hilsum !


A cette occasion nous avons interviewé Florence Lëon pour en savoir un peu plus sur son choix d'avoir intégré la pole dance dans ce projet.


Pourquoi avoir choisi la pole dance pour "illustrer" la bande originale ?

Notre sujet traite le domaine du sacré. Il s'agit ici de rendre hommage à la grande Déesse et par là-même, à la femme. La danse a toujours été, dans tous les cultes polythéïstes ancestraux, un point central. C'est donc l'aspect "rituel" de la pole dance qui m'a interpellée d'abord, je me suis ensuite intéressée à ses origines et à toutes les métaphores qu'on peut y voir. De plus, le fait que la pole dance soit une discipline très actuelle et encore mal connue coïncide avec notre désir de réactualiser le culte de la Déesse et d'ainsi affirmer une valorisation de la femme

Qu'apporte Laurence Hilsum dans cette performance et interprétation de la musique ?

Laurence Hilsum a été un immense coup de coeur et une "révélation" pour moi. Outre sa blondeur nécessaire au personnage, ses goûts musicaux et ses chorégraphies s'adaptaient parfaitement à la musique que nous lui avions proposée. Laurence a cette particularité d'installer une dramaturgie dans ses chorégraphies, teintées de mystère. Je n'ai vu ça chez aucune autre pole danseuse. J'ai immédiatement vu en elle notre Salammbô.

Avez-vous encore d'autres projets avec la pole dance ?
Ce projet est déjà très lourd, puisqu'il requiert une grande préparation, tant sur le plan esthétique et chorégraphique, que dramaturgique. 9 minutes pour contenir autant de forme que de fond, c'est un gros challenge! Ce projet n'en est qu'à sa gestation, mais je compte bien faire connaître au plus grand nombre la pole dance, qu'on associe trop facilement au milieu du striptease, dans lequel la pole dance est galvaudée. Il s'agit aussi de redonner ses traits de noblesse à l'Erotisme.
Merci à Florence d'avoir répondu à nos questions! Longue vie à son projet!
La soirée se poursuit donc avec la prestation de Laurence Hilsum sur la bande originale du court-métrage.


Voici pour vous, la vidéo :



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous aimerez aussi
Vous aimerez aussi