lundi 4 juillet 2016

Spectacle : Ohlala, Sexy - Crazy - Artistic


Les Folies Bergères accueillent une nouvelle production centrée sur le sexy et l'original : Ohala ! Vous vous en doutez, Pole Connexion s'y est précipité !

Issu du savoir faire de la famille KNIE (les PINDER de Suisse), Ohlala trouve son écrin à Paris, où les Folies Bergères savent se parer d'une ambiance tamisée et intime. Un mince fil conducteur -une innocente danseuse, cygne blanc, qui se pervertit peu à peu- permet le déroulement de plusieurs numéros souvent sexy, toujours impressionnants.

Le sculptural et très british Hamish MC CANN nous présente un show de pole endiablé (la barre est couverte d'une texture similaire au mat chinois mais est en spinning). De quoi donner des idées au prochain lampadaire croisé dans la rue... Hamish reviendra plus tard dans la soirée avec un acolyte pour démontrer leur maîtrise dans un beau numéro de porté.

Hamish McCann by Prudence Upton


Le numéro de tissu est également notable : le brésilien Jean PASSOS y grimpe à son rideau de bain avant de faire tomber le maillot...

Jean PASSOS - Crédit : Cirquotheque


Sur les notes rythmées et la voix suave d'un orchestre et d'une chanteuse live (l'excellente Anaïs DELPLACE), les tableaux s'enchaînent : hula-hoop, deux jumelles aussi blondes que suédoises à la contorsion, bascule, roller, un étonnant numéro de lasso et plusieurs danses très sexy (une chanceuse par soir se retrouve sur scène avec 6 beaux danseurs dénudés...).

Roller

La troupe, internationale, comprend une dizaine de français (la majorité des danseurs/danseuses,...), qui ne manqueront pas de se faire remarquer y compris à l'entracte (+ possibilité de photos avec les contorsionnistes lors de notre venue).

© DR
Le spectacle est à l'affiche des Folies Bergères jusqu'au 11 septembre 2016.

Dandy M. 

Affiche Ohlala
 


mardi 31 mai 2016

Interview Pole Connexion de Travis Scott "That Pole Guy"

Travis Scott, aka "That Pole Guy" est un Champion Australien (Australian Pole Fitness Championships - 2013), titré au niveau mondial (International Pole Championship Doubles division - 2012), expatrié à Paris où il enseigne et a repris la compétition.

***

How did your love story with Pole Dancing begin ? 
Before I was pole dancing I was a Burlesque, Cabaret performer with 15 years of Ballet and Contemporary Dance training. I love Cabaret and creative arts, however at the time Pole Dance was still a new sport in Australia and I fell in love with the physical challenges and the fun & fitness of pole dance.

What is your favorite move ? 
My favorite movement is still the Jade Drop. (created by Jamilla Deville)
It was one of my first pole dance movements.



Your strong point and weak point on the Pole ?
My strong points on the pole would be my lines, extensions and musicality. I am a natural entertainer and I push myself too hard. Which can also be my weak point, I have suffered many minor injuries from pole dance. This is normal.

Your favorite fitness clothing ? 
There are so many brands of clothing for pole dancers. The industry in mostly women, so there is not much for men. I did have my own label in Australia where I branded. “My Pole is Bigger than Yours”. However this discontinued when I arrived in France.

Your ideal song for Pole Dancing ?
Seriously anything, I’m a chameleon, I enjoy slow contemporary, aggressive power songs, live bands. I do enjoy songs that have a Theatrical Feeling.

Crédit photo : C.A.S.A
 
Where do you go out in the evening ? 
I like to go out to bars, restaurants, anything social. I consider myself a social butterfly…

What’s your sinful pleasure ?
Junk food, I love candy.

If you had a super power, what would it be ? 
I dreamed of being Rogue from the X-Men. Take everyones power.

Your Pole Dancing tip ?
Listen to your body, understand your body. You only have 1.

Any specific(s) advice(s) for Pole Dancers ?
Be nice to one another.

What's next ?
I am getting married in June, selling my apartment in Paris and Australia and beginning a new life in Barcelona. I am hoping to use Barcelona as my home base and return to Paris once per month and continue classes and shows.

****

Comment a commencé ton histoire d’Amour avec la Pole ?
Avant de faire de la pole dance, je faisais du burlesque et j’étais artiste de cabaret avec un bagage de 15 ans en ballet et en danse contemporaine. Je suis un mordu du cabaret et des arts créatifs et alors que la pole dance était encore un sport tout nouveau en Australie, je suis tombé amoureux de ce challenge physique, sportif et ludique.

Quelle est ta figure préférée ?
Mon mouvement favori reste le Jade Drop (créé par Jamilla Deville). C’était l’un des premiers mouvements que j’ai appris en pole.



Ton point fort et ton point faible à la Pole ?
Mes points forts sur la pole sont mes lignes, mes étirements et ma musicalité. Je suis naturellement artiste dans l'âme et j’ai beaucoup d’exigences envers moi-même. Cela peut aussi être considéré comme mon point faible : j’ai subi plusieurs petites blessures sur la barre, cela n’a rien d’étonnant.

Ta tenue de sport préférée ?
Il y a énormément de marques pour les vêtements de pole dance. Mais c’est plutôt féminin, il y en a beaucoup moins pour les hommes. J’avais ma propre marque en Australie que j’avais appelé “Ma pole est plus grosse que la tienne”. Malheureusement j'ai arrêté quand je suis venu en France.

Ton morceau de musique idéal pour “Poler” ?
Honnêtement, j’aime un peu tout, je suis un vrai caméléon. J’aime les musiques contemporaines, calmes, pêchues, les orchestres live… J’accroche toujours aux musiques qui ont un aspect théâtral. 

Pole Dance Championship 2016
L’endroit où tu aimes sortir ?
J’aime aller dans les bars et les restaurants, tous les endroits où il y a du monde. Je me considère moi-même comme un papillon social.

Ton péché mignon ?
La mal-bouffe, j’adore les bonbons !

Et si tu avais un super pouvoir, quel serait-il ?
Je rêverais d’être Malicia des X-men. Pouvoir prendre les facultés de n’importe qui.

Quel est ton secret de Pole Danceur ?
Ecouter son corps, le comprendre. Nous n’en avons qu’un.

Des conseils aux Poleurs/Poleuses ?
Etre bienveillant les uns pour les autres.

Quels sont tes projets ?
Je vais me marier en juin, vendre mon appartement de Paris ainsi que celui d’Australie pour commencer une nouvelle vie à Barcelone. J’espère pouvoir faire de l’Espagne un point de chute et retourner à Paris au moins une fois par mois pour continuer d’y enseigner et d'y faire des shows. 

Dandy M. 

Pour approfondir :
 

dimanche 8 mai 2016

Spectacle : Amaluna, par le Cirque du Soleil


Quand un Champion de France de Pole Dance se retrouve dans un magnifique spectacle du Cirque du Soleil…

Je ne présente plus le Cirque du Soleil : l’un des plus célèbres cirques du monde, des spectacles en tournée sur tous les continents, des salles construites exprès à Las Vegas pour les accueillir à l’année… Et toujours des concepts, des mises en scène et des numéros à couper le souffle !

Amaluna ("Mère-Lune"), c’est l’histoire d’une île peuplée d’entités féminines et d’animaux humanoïdes. La Déesse Prospéra y célèbre le passage à l’âge adulte de sa fille Juliette. Mais suite à une tempête qu’elle déclenche pour le fun, un bateau rempli d’homme fait naufrage, et bientôt la gracile Juliette s’éprend d’un des nouveaux venus (je vous le donne dans le mille : il s’appelle Roméo)…

Roméo - Crédit photo : Cirque du Soleil

L’ambiance est clairement à la mythologie et au rêve, avec des costumes colorés, des maquillages travaillés, des lumières tamisées, des chanteuses et un orchestre (exclusivement féminin) live. L’histoire se déroule au gré des numéros de cirque plus ou moins revisités : les déesses de la tempête aux sangles aériennes, l’homme-lézard qui jongle avec ses œufs, la lune qui tournoie dans un splendide numéro de cerceau aérien (où l’artiste ne se contente pas d’enchaîner les figures, non : elle chante en même-temps, genre c’est easy)…

 Marie-Michelle Faber, époustouflante en Lune - Crédit photo : Cirque du Soleil

Et puis, il y a la jeune fille nouvellement adulte, qui joue les équilibristes sur canne (c’est possible de plier son dos à ce point ? Ah…) et Edouard Doye, le naufragé qui ravit son cœur,  qui s’élance sur un mât chinois pour tenter de récupérer son aimée, alors qu’elle est enlevée dans les cieux…

Edouard Doye livre ici une performance pointue, durant laquelle nous retenons notre souffle. Outre l’enchaînement de figures nécessitant une maîtrise parfaite, il sait transmettre une émotion au service de l’histoire, dans une qualité et une mise en scène travaillées, bien propres au Cirque du Soleil. Que de poésie dans le plus petit mouvement : rien ne déborde !


Crédit photo : Cirque du Soleil

Edouard est Champion de Pole France 2010 et Champion de la compétition mondiale Pole Art d'Helsinski, en 2011. C'est le premier à gagner le titre dans la catégorie homme ! En parallèle, il parfait ses talents en Chine, au mât chinois : il en obtient diplôme et le statut de « meilleur élève étranger » de la troupe intégrée. En 2011, il représente également la France dans la catégorie "numéro exceptionnel" et hors compétition (car il a plus de 25 ans), au 32ème festival mondial du Cirque de Demain avec, pour la première fois, un numéro de mât pendulaire (structure qu'il a créé dans les années 90). Le recrutement par le Cirque du Soleil ne tarde pas.

Mais le Cirque du Soleil n’en est pas à son coup d’essai : dois-je rappeler que la mythique Felix Cane a travaillée pour eux, entre autres, dans le très sexy spectacle Zumanity de Las Vegas ?
Ami(e)s poleurs/poleuses, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Felix Cane dans Zumanity - Crédit photo : Cirque Du Soleil

Amaluna est actuellement en tournée à travers l'Europe (Belgique, Pays-Bas,...), après son départ de Paris fin 2015. Si vous en avez la possibilité, courrez-y. Notamment à Londres en 2017 ! Depuis quelques temps maintenant, le Cirque du Soleil apporte un nouveau spectacle à Paris régulièrement : nous avons hâte de découvrir le prochain, en croisant les doigts pour que nos agréés et artistes favoris s’y retrouvent.

Dandy M.

Pour approfondir :

samedi 30 avril 2016

Les Compétitions de Pole Dance en France : s'y retrouver !

Depuis plusieurs années maintenant, la Pole Dance française se structure autour de compétitions où nous avons le plaisir d'admirer nos poleurs/poleuses favoris et découvrir de nouveaux noms. Certaines sont organisées en indépendance par des studios, d'autres sous l'égide des instances nationales/internationales comme l'IPSF (International Pole Sports Federation) ou la PFA (Pole Fitness Association). Certaines dans des gymnases, avec des notations très académiques et l'accent mis sur l'aspect sportif, d'autres dans des théâtres avec une volonté de mettre plus en avant le côté artistique : bref, chacun peut y trouver son goût !

Voici les cinq principales compétitions annuelles à suivre en France.

La Compétition Française de Pole Sports met en avant les aspects sportifs, techniques et gymnastiques sur la barre (l'aspect artistique n'est pas totalement gommé mais est beaucoup moins prégnant que dans les autres compétitions), selon le règlement de l'IPFS. La dernière a eu lieu en mai 2015 au gymnase Japy de Paris. La sélection se fait sur vidéo, à partir de 18 ans. Il y a beaucoup de catégories selon le niveau et l'âge (18-39 : amateur, pro et élite, 40+, 50+) et une catégorie duos (potentiellement mixtes).




Pole Dance Compétition est une compétition organisée par la PFA dont l'ambassadrice en France n'est autre que l'élégante Mariana Baum, sous l'égide de l'IPSF. Il y a déjà eu 7 éditions (depuis 2009) dont la dernière a eu lieu à la Cigale à Paris (1 000 places) en octobre 2015. Les vainqueurs (homme & femme) se qualifient pour représenter la France à l'International Pole Championship qui aura lieu à Hong-Kong en novembre 2016. Les notes, artistiques et techniques, sont chacune décomposée en 6 sous-catégorie très précise (travail au sol, originalité, force, précision, fluidité, dynamisme,...) : l'aspect artistique est plus prédominant que pour la Compétition Pole Sport. D'ailleurs, la compétition reste organisée dans un théâtre et non un gymnase : on garde bien le côté "prestation scénique". Il n'y a pas de catégorie duo.


 
Les Championnats de France organisés par la Fédération Française de Danse (FFD) : après le premier à Marseille le 20 & 21 juin 2015, le second se prépare le 25 juin 2016 à Grenoble (gymnase). Cette compétition se distingue par son ouverture aux enfants, ses catégories : Solo Juvénile, Solo Junior, Solo Adulte Femme, Solo Homme, Senior... et une notation artistique et surtout technique incluant des pénalités (positives ou négatives). Il faut être licencié(e) de la FFD pour y participer.


 
Pole Art est une compétition indépendante qui veut mettre en avant, outre le côté sportif, l'aspect artistique de la Pole Dance. C'est une compétition-spectacle très ouverte aux styles et aux originalités où on retrouve aussi un peu de cerceau ou de tissu. Elle comprend une catégorie amateur et junior, en plus de semi-pro et élite. La prochaine édition (la seconde) aura lieu le 3 & 4 juin 2016 au théâtre Femina de Bordeaux. Les gagnant(e)s se qualifient pour une semi-finale mondiale.


Pole Theatre est une compétition portée par la belle Laurence Hilsum et son studio, dont la dernière a eu lieu en février 2016 au Café de la Danse (500 places). Deux sessions distinctes ont lieu : semi-pro et professionnel, sur sélection vidéo préalable. Les concurrent(e)s sont internationaux. L'insistance est mise sur la prestation scénique et l'art, la personnalité, la cohérence du show, au-delà de la technique. Il y a quatre catégories :
- Art (il faut que la performance de pole inclue un style/art précis : hip-hop, danse classique, danse contemporaine,...)
- Comedy (il faut que la performance soit drôle)
- Drama (accent mis sur la présentation d'une histoire dans la performance)
- Classique (ici compte avant tout le caractère esthétique et sexy, aux racines de la Pole Danse)



Pour toutes ces compétitions, il y a souvent les équivalents à l'international (Pole Theater UK,...) qui permettent ensuite l'organisation des finales mondiales (World Pole Sports Championships, Pole Art monde,...).


Lors de certaines compétitions, les juges eux-mêmes se livrent à un show : c'est un moment convivial, entre passionnés, et l'occasion d'admirer nos athlètes préféréré(e)s sur scène, dans une discipline où il est ensuite possible de retrouver nos performeurs/performeuses favoris en cours ou lors de workshops de folie.

Dandy M.

Pour approfondir :
Pole Sport Pole Dance Compétition 
Championnat de France
Pole Art 
Pole Theatre  

samedi 23 avril 2016

Spectale : Love Circus, avec de vrais morceaux de Champion de Pole Dance dedans



Pole Connexion, c’est reparti ! Des interviews, des spectacles, des actualités et bien d'autres choses encore, pour une nouvelle année 2016 pleine de Pole Dance et une communauté de Poleurs/Poleuses au taquet !

Commençons en fanfare avec un spectacle qui revient à Paris : Love Circus ! Ce show pétillant est de retour après un beau succès à la capitale de fin 2014 à début 2015. Sur scène s’enchaînent des tubes d’autrefois mais aussi d’aujourd’hui, saupoudrés de medleys efficaces, tandis que des artistes circassiens déroulent numéros de mât chinois, de contorsion ou de trampoline. Huit chanteurs, quatre danseuses et trois artistes de cirque évoluent dans un décor pailleté au cours d’un spectacle bien huilé de plus de deux heures. Pole Connexion était dans la salle pour la première, jeudi 21 avril 2016, particulièrement attentif à la présence sur scène d’un champion de France de Pole : Simon Heulle.

 
Simon Heule et Lola Cès - © Mélanie Boucheny

L’histoire est atypique : deux sœurs, gérantes d’une revue familiale aux Folies Bergère, font tout pour préserver le pacte qui leur interdit de tomber amoureuses, sous peine de finir comme les nombreuses femmes de la famille et notamment leur aïeule, dont la passion déçue a entraîné le malheur et la perte. Mais leurs certitudes sont ébranlées par le retour de leur troisième sœur, venue leur annoncer son mariage prochain...
Faut-il aimer, au risque de souffrir ? Faut-il tout risquer par amour ? Les traditions familiales nous enchaînent-elles au passé ? Des questions triviales qui sont abordées dans de très beaux tableaux, impeccablement mis en scène, au rythme de reprises de Piaf ou des Rita Mitsouko mais aussi de Britney Spears et de Pharell Williams.

  Tiago Eusébio - © Mélanie Boucheny

Car outre des interprètes qui n’en sont pas à leur galop d’essai (de Lola Cès à Vincent Heden, habitués aux comédies musicales à succès depuis plusieurs années), le spectacle est aussi porté par des numéros de cirque d’une qualité notable, servis dans une ambiance léchée. Je retiens surtout l’équilibre sur cannes, par le très souple Tiago Eusébio et le mât chinois, avec les impressionnants Vincent Maggioni et Simon Heulle. Simon, notamment, se livre à une performance de plus de trois minutes, sur une reprise de Jacques Brel, qui laisse sans voix de force maîtrisée et de propreté. Son visage ne doit pas vous être inconnu puisque Simon est le grand vainqueur de « la France à un Incroyable Talent » de 2013. Auparavant, il s’est aussi frotté avec succès à la Pole Dance, dont il remporte le Championnat de France en 2012. Simon contribue fortement à faire connaître le mât mais aussi la pole au grand public, de par sa forte médiatisation sur M6. Il porte une nouvelle fois hautes les couleurs de son art sur la scène de Love Circus, où il finira par demander la main de son amie en 2014.

Simon Heule - © Mélanie Boucheny

Prouesse technique mais aussi technologique, de monter et de stabiliser une barre de plusieurs mètres dans un théâtre vieux de près d’un siècle et demi : amarré à même le décor, avec des contrepoids d’une demie tonne, il s’agit d’assurer aux performeurs la sécurité pour une routine exigeante qu’ils dérouleront plusieurs dizaines de soirs. A voir ces hommes se jeter et tournoyer sur la barre, y grimper à plusieurs et à en sauter, à s'y arrimer pour soulever des danseuses, mieux vaut que ça soit du solide…

Simon Heule - © Mélanie Boucheny
 
Ce que j’apprécie personnellement dans ce spectacle c'est que les frontières entre chanteurs et artistes de cirque se trouvent réduites : il n’y a pas d’un côté ceux qui tiennent le micro et de l’autre ceux qui font des acrobaties, avec une ligne rigide entre les deux. L’histoire est celle d’une troupe familiale où tout le monde contribue et l’alchimie prend vraiment dans la cohésion d’ensemble, la complicité d’artistes de talent, mais aussi sur les quelques transgressions du show : un chanteur qui vole sur un cerceau, mi-homme mi-femme, l’une des chanteuses principales qui nous claque des grands écarts aériens sur sangles, comme ça, facile, et jusqu’à Simon Heulle qui s'attelle, dans ce retour, à un rôle chanté important dont une jolie reprise de William Sheller en faisant du mât pendulaire. Ca pulse, c’est plein de peps, ça brille : à admirer sans modération !

 Fanny Fourquez ne chante pas seulement bien, non... - © Mélanie Boucheny

Dandy M.

Pour approfondir :
Simon Heulle - Championnat Pole Dance 2012 
Promo Love Circus V1 - Plus Grand Cabaret du Monde
Vidéo promo retour Love Circus à Paris

Site officiel
Vous aimerez aussi
Vous aimerez aussi